L’instance dirigeante du football continental engage sa tournée dès ce mardi. Elle devra notamment aller toucher du doigt l’état des infrastructures dédiées à cette compétition donc la date de déroulement reste encore à déterminer.

 

Pour la première fois, le Cameroun va abriter une phase finale du championnat d’Afrique des nations. Le pays de Roger Milla a été désigné comme pays hôte de cette compétition il y a quelques temps en remplacement de l’Éthiopie. Même si la date du déroulement de ce tournoi réservé aux joueurs africains évoluant dans leur pays respectif, reste encore à déterminer, la CAF est déjà sur le terrain pour avoir toutes les garanties de la bonne tenue de l’événement. C’est dans cette logique que l’instance faîtière du football continental procède dès ce mardi à la visite des infrastructures dédiées au CHAN 2020. “La confédération africaine de football fera une visite d’inspection au Cameroun du 24 au 30 septembre dans le cadre de l’organisation du championnat d’Afrique des nations 2020. La délégation de la CAF, forte de 07 personnes sera conduite par le premier vice-président M. Constant Omari. Elle visitera les installations sportives et hôtelières des villes de Yaoundé, Douala, Bafoussam et Garoua”, pouvait-on lire ce lundi 23 septembre 2019, sur le site de la CAF. Cette visite intervient au moment où les matches aller du dernier tour des éliminatoires se sont joués ce week-end.

A défaut de connaître la date du démarrage effectif de cette compétition, on est tout de même fixé sur les infrastructures choisies pour abriter les différentes rencontres. Il y a quelques jours en effet que le pays hôte a dévoilé les stades du CHAN 2020. Il y aura au total quatre stades dédiés à cette nouvelle édition du championnat d’Afrique des nations. A Yaoundé, le stade d’Olembe n’a pas été retenu. Du coup, c’est le mythique stade omnisport Ahmadou Ahidjo qui a été choisi. Cette infrastructure qui a fait l’objet d’une rénovation en 2016, a désormais une capacité de 38 000 places assises. Inauguré en 2014, le stade de Limbe va également servir de théâtre au rencontre du CHAN. Ce stade quant à lui contient 20 000 places assises. A Garoua, c’est très logiquement le stade Roumde Adja qui a été retenu. Ce dernier vient d’ailleurs de subir une cure de jouvence. Pas étonnant qu’il affiche désormais fière allure. Sa capacité est également de 20 000 places. Le stade de Kuekong à Bafoussam a également une capacité de 20 000 places. A l’exemple des autres stades cités plus haut, il va aussi servir de cadre aux rencontres de cette compétition.

 

Fabien Mbarga